Formes géométriques

Amusons nous à reconnaitre, nommer, compter, colorier... les formes.






Les premiers nombres de janvier

Dans la série des cartes à compter, voilà une série spéciale "nouvelle année"... 



Et pour les autres fiches et les explications, c'est ici :



Le chevalier des temps modernes

Pour aider mes élèves à respecter les règles de vie ensemble. Je me suis inspirée de la vidéo youtube des 4 accords toltèques que j'aime beaucoup.


J'ai préparé un livret (format A6) pour chaque période. Les enfants essaient de "s'évaluer" en notant s'il pense avoir réussi beaucoup, un peu, ou pas du tout à respecter les 4 accords. Ils colorient les visages, j'indique la date du vendredi pour la semaine et chacun fait signer pendant le weekend son livret.

Le modèle est en format image, A4, il suffit de choisir de l'imprimer 4 fois sur la même page pour faire un livret. J’agrafe les pages ensemble et je recommence à chaque nouvelle période.


Un instant d'éternité de Laurent Gounelle

Je l'aime beaucoup. L'année dernière mes élèves l'ont apprise.

Un beau message en peu de mots. Merci aux éditions pour penser.



Et aux auteur(e)s...



Et à Laurent Gounelle...




De la "bonne fessée" à la bienveillance

Parentalité positive, éducation bienveillante, pédagogie positive, parent autrement, grandir autrement... font maintenant partie de notre univers et de celui de nos enfants. Mais ça n'a pas été toujours le cas.

Alors comment sommes-nous (en famille) passé de la "bonne fessée" à la bienveillance ?

Quand je suis devenu maman, j'ai reproduit ce que je connaissais. Quand mon fils faisait une bêtise, il était puni. Quand il frappait, il avait une fessée. Quand il mordait, je le mordais... Je croyais que c'était le meilleur moyen de lui faire comprendre. Je l'aime et je prends soin de lui mais je n'avais pas d'outil pour faire autrement.


Parmi mes croyances et convictions, il y avait entre autre, que les autres manières d'éduquer (sans punition) "fabriquer" des enfants rois... Pour ma défense, les seuls exemples que j'avais me confortaient dans mes choix.

Et puis j'ai découvert l'éducation autrement. Et j'ai compris qu'il y avait de l'éducation (quand même). Et oui, dans "éducation bienveillante", dans "éducation positive", il y a éducation. Etre bienveillant ne signifie pas que l'enfant fait ce qu'il veut, quand il veut (contrairement à ce que j'imaginais). 

Alors, j'ai (nous avons) fait autrement (petit à petit) pour finalement renoncer (avec plaisir) à la fessée. J'ai changé ma façon de formuler mes attentes auprès de mes enfants. Je fais attention aux mots que j'utilise. Et cela fonctionne. Ce n'est pas magique et ce n'est pas toujours évident (mais c'est aussi le cas dans une "éducation traditionnelle"). 

Nous plaçons tous les membres de la famille sur un pied d'égalité. Nous respectons et essayons de répondre aux besoins de chacun. C'est vrai qu'il est difficile de satisfaire tout le monde, alors nous en parlons et nous trouvons des compromis ensemble. 

J'ai 3 enfants. Je les aime tous les 3 (évidement) et je souhaite le meilleur pour chacun d'eux. Les valeurs que j'ai, quant à leur éducation n'ont pas changées. Ce qui a changé, c'est mon approche. Je n'ai pas éduquer mon plus grand avec les mêmes outils que ma plus petite. Et c'est mon vrai regret. 

Alors je crois qu'il faut que la pédagogie positive et l'éducation bienveillante soit mieux connus. Je crois qu'il est important de faire connaitre les outils pour faire autrement. Et je crois qu'il faut casser les stéréotypes et les fausses croyances. Tous les enfants ne deviennent pas des enfants rois ou des tyrans avec l'éducation bienveillante et tous les parents bienveillants ne sont pas laxistes ou démissionnaires... Je le redis et j'en suis convaincue, dans éducation bienveillante, il est bien question d'EDUCATION. 

Et chez vous c'est comment ?

Le Docteur Vittoz pour les enfants

Il y a un moment déjà que j'ai découvert la méthode du Docteur Roger Vittoz et ses bienfaits sur l'attention, la concentration, la mémoire. Alors je partage.

Je vous raconte. J'ai donc découvert Vittoz à travers des lectures. Je trouvais ce que je lisais vraiment très intéressant mais cela restait pour moi encore abstrait. Je ne voyais pas comment l'utiliser concrètement, ni pour moi, ni pour guider les enfants. Et puis j'ai eu la chance de vivre une séance Vittoz (et je remercie mon amie et sa maman pour ça). Et tout s'est éclairé. J'ai ressenti les effets sur moi. Nous avons exploré pendant la séance ce que chaque sens (comme un jeu de KIM) nous renvoyait.

Alors chez moi, le son a un effet "dévastateur". Mon corps se crispe et réagit immédiatement lorsque je me concentre uniquement sur l'ouïe.

Bref !

J'ai relu Vittoz et ce que j'avais déjà lu (et d'autres) d'une autre façon après cela.

Et voilà ce que cela donne...

Janine Mortier dans "Vittoz pour les enfants" explique à ses patients le fonctionnement d'un cerveau prêt à travailler, concentré et attentif.




Pour le docteur Vittoz, le cerveau peut être en émissivité (lorsqu'il apprend) ou en réceptivité (lorsqu'il ressent les choses). Il a besoin d'alterner ses deux fonctions (l'une après l'autre) pour être opérationnel et pour bien travailler. Janine Mortier, sur ce modèle : (EMISSIVITE/RECEPTIVITE) représente l'activité du cerveau comme une sinusoïdale.

En claire :




Les pics d'activités en haut représentent le cerveau en apprentissage et les pics vers le bas, le cerveau au repos.

Et elle place des smileys en bas de courbe pour montrer aux enfants que leur cerveau est le mieux à cet endroit. Cela donne à peu près ça.




J'ai choisi de mettre FUNEGO parce qu'il a la capacité de ce recentrer.

Bien souvent le cerveau des enfants (et des adultes) ne sait plus se mettre "au repos" et voilà ce que cela donne.




Dans cette configuration, le cerveau est incapable d'apprendre de nouvelles choses. Il est nécessaire d'apprendre à mettre son cerveau au repos et à lui redonner sa capacité d'apprendre.

Mais le cerveau au repos ne signifie pas dormir ou ne rien faire. Ce pic vers le bas correspond à une activité. Nous allons en détailler quelques unes.

L'idée et de proposer des activités qui ne demande pas d'apprentissage. Elles varient donc en fonction de l'âge et du niveau des enfants. En effet, par exemple, un puzzle peut être un apprentissage pour les plus petits et une activité de retour au repose du cerveau pour les plus grands. Cela dépend du puzzle d'une part et de l'habitude qu'on les enfants à les faire.

Quelques exemples donc :

le mandala, et pour en découvrir plus sur le sujet, je vous invite à faire un tour sur le lien en dessous.





la musique avec un large choix sur youtube par exemple: 
Relaxing Hang Drum music for Yoga and Meditation

ou bien : 
Relaxation extrêmement puissante avec son binaural


Ce ne sont que des exemples, faites votre sélection.


les jeux de doigts

la relaxation


 

mais aussi  :


 


le chant
...

Un blog rempli de ressources

Je viens de le découvrir. 
Il y a des ressources dans tous les domaines,
(beaucoup pour les CE1-CE2). 

Je vous laisse le visiter :